Sihanoukville

Nous mettrons la journée pour rejoindre Sihanoukville.

Une petite ville provinciale, vouée à un développement touristique important.
Sihanoukville est située sur la côte sud-est du Cambodge.
C’est avec Kep une ville balnéaire du pays. Elle fut développée par les Français afin d’y aménager un port en eau profonde.

Vous serez charmé par ses grandes plages de sable blanc qui font le bonheur des familles khmères alors que les touristes occidentaux partent pour la plongée autour de ses îles luxuriantes.

La ville est découpée en quatre quartiers:

  1. Le centre-ville est le quartier central, loin des plages, regroupant les principales activités commerciales et administratives, la station de bus et le marché principal. Les hôtels, les restaurants et les bars, y sont peu chers, en liaison avec un cadre de vie banal. Vous pouvez aussi y découvrir beaucoup de casino.
  2. Le quartier de Victory-Hill est celui qui abrite la colline de Victory avec ses bars et restaurants (souvent français), le port et la plage de Victory, ainsi que la petite plage Haï. C’est un quartier assez populaire, souvent fréquenté par les routards pour ses tarifs assez bas, y compris sur les plages. Une route mène au Wat Krom, la plus importante pagode de la ville.
    De l’autre côté de la route se situe le village d’Enfants d’Asie.
  3. Le quartier d’Occheutal Beach regroupe les plus belles plages de Sihanoukville, autour du rond-point des Lions d’Or. C’est le quartier visé par les promoteurs locaux et étrangers en raison de la beauté des sites et de l’étendue des constructions possibles. La rue Serendipity regroupe l’essentiel des activités nocturnes du quartier, majoritairement fréquenté par des touristes européens et chinois.
  4. Le quartier d’Otres Beach dans la continuité d’Occheutal Beach a une ambiance paisible, plus hippie parfois. Moyenne d’âge plus jeune ou constitué d’habitués de Sihanoukville qui préfèrent être au calme. Beaucoup de guesthouses aussi.

Sihanoukville est la principale station balnéaire du Cambodge.
Il y a 5 plages, dont une de 4 kilomètres.
Nous avons juste pris le temps d’en explorer 2, Otres Beach et Independence Beach.

Pas par manque de temps mais après lu un peu les différents avis sur internet notre choix a était fait et surtout en passant devant en scooter.

« La seule attraction véritable à Sihanoukville est les plages »

* Otres Beach “La plus belle plage de Sihanoukville”

Otres Beach se divise en deux zones différentes – Otres 1 et Otres 2. 

Sable blanc sans détritus pas étonnant quelle fasse partie des 30 plus belle plage du monde

Donc notre vie à Sihanoukville s’est résumé à une vie très balnéaire mais aussi visiter le centre-ville et son marché.

Lever, manger, bronzette, scooter, manger, bronzette, scooter, couché de soleil, cocktails, manger, barbecue, dodo ! ! ! ! . . . .  
Lézarder sur un transat en sirotant un smoothie, un check ou un jus de coco fraîche, sans être agressé par la musique branchée du bar d’à côté et sans se faire tirer de sa rêverie toutes les cinq minutes par les vendeurs de babioles et de snack qui arpentent la plage de long en large toute la journée, c’est ça Otres Beach

 

Un peu de farniente car depuis que nous sommes partis le 9 Mai nous tenons un sacré rythme.

Nous nous réveillons très tôt le matin pour vivre à fond notre journée afin de découvrir des choses merveilleuses.
Le soir effectuer nos sauvegardes tout en planifiant la journée suivante, il faut rajouter à cela de choisir notre prochaine destination, savoir comment nous allons nous y rendre ( bus, car, train. . . . .)
Car depuis juillet date de notre arrivée en Thaïlande nous n’avons plus pris l’avion, un choix personnel pour nous déplacer et rencontrer des gens.

Défaire et refaire nos bagages une sacré organisation.

L’étape de repos à Sihanoukville nous a été très profitable.

Donc arrivée vers 20h, nous prenons un Tuk tuk, pour rejoindre notre GuestHouse ( Mangroves & Mores ), situé à Ostres Village à une bonne dizaine de km du centre ville, pour notre grande satisfaction.
Nous sommes à lʼécart de la folie de la ville, avec les plus belles plages du coin.
Notre bungalow est au milieu des mangroves, où lʼeau est fonction des pluies remplissant ainsi les étangs.
Nous avons bien cru être inondé, la pluie est tombée pendant 24h, genre des sceaux dʼeau en continu, et bien quʼétant sur pilotis, nous étions à un fil de dormir à lʼhumide. Heureusement la décrue est tout aussi rapide.

Nous nous plaisons beaucoup ici, lʼambiance est paisible, et le décor superbe. Une ambiance backpaker.
Beaucoup dʼexpats investissent dans des restos, bars, hôtels. Il semblerait que se soit le nouveau lieu à la mode.
Mais comme souvent dans ces situations, les nouveaux bâtiments démesurés, vont finir par dénaturer le lieu, si bucolique.

Au final nous avons décidé de prolonger de quatre jours notre séjour ici, avec un changement dʼhôtel.
Nous nous sommes rapprochés de la mer, un peu plus de confort aussi. Donc direction Ta Kloy Tip Bungalow, un charmant petit coin de paradis avec un jardin arboré ainsi qu’une piscine, le top.

Si vous passez à Sihanoukville, n’hésitez pas à réserver à l’avance Ta Kloy Tip Bungalow.

 

Nous découvrons les lieux sur notre scooter, un indispensable pour balader à notre guise.
Le prix des locations de scooters à Shianoukville sont de 5 dollars/ jour, nous avons négocié un peu car nous lui louons la semaine.

Nous avons déjà nos billets de bus, pour nous rendre à Kep dans quelques jours ou il va juste nous falloir 2h30 de van pour rejoindre cette ville.
Nous commençons à prendre un rythme qui nous convient et nous prenons la température du lieu où nous sommes, puis nous décidons du temps que nous allons y accorder. Ensuite nous voyons de booker la ville suivante, en transport et logement.
Généralement nous avons un itinéraire prévu de longue date, établi sur une recherche en amont, mais rien nʼest figé, au fil des rencontres,
des envies, tout est modifiable à souhait.

[smartslider3 slider=27]